Ronald Jean-Gilles est entrepreneur social. Il compte près de 20 ans d'expérience en développement durable. Au printemps 2015, il fonde Projets écosociaux, une initiative à travers laquelle il se dévoue à tisser des liens entre les entreprises privées et les entreprises d'économie sociale par la réalisation de projets créatifs, novateurs et socialement responsables.

Il est notamment à l'origine du maillage entre l'arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie et les entreprises d'insertion socioprofessionnelle Groupe Information Travail et Les ateliers d'Antoine dans le cadre du projet de transformation des frênes infestés par l'agrile en mobilier urbain. 

Tout en poursuivant ses activités avec Projets écosociaux, à l'automne 2016, il fonde Bois Public, un OBNL dont la mission consiste à contribuer à l’économie circulaire en transformant les arbres publics en mobilier, à retourner les arbres publics à la communauté et à favoriser l’insertion socioprofessionnelle.

De 2010 à 2014, il a été conseiller en développement durable à Espace pour la vie où il était responsable de la gestion environnementale, de la participation citoyenne et de l'intégration de l'économie sociale au sein des institutions. Il a auparavant travaillé plus de 10 ans au gouvernement fédéral où il a occupé différents postes, toujours en développement durable. Titulaire d'une maîtrise en génie civil, il a notamment travaillé sur le projet de revitalisation du canal de Lachine, sur la gestion environnementale du parc immobilier fédéral, puis il a été responsable provincial du développement durable à l’agence du revenu du Canada. Son originalité et sa persévérance ont fait en sorte qu’il est à l’origine de plusieurs initiatives du groupe interministériel fédéral sur le développement durable.

En 2009 il fonde l'OBNL ComHaïti.com, un répertoire international d'organismes communautaires haïtiens, dans le but de favoriser les échanges et la communication entre eux, une problématique qu'il avait identifiée avant même le séisme dévastateur de 2010.

Son passage à Espace pour la vie fut déterminant. Pour aborder les défis des institutions, il a développé une approche créative et participative. C’est cette expertise qu’il souhaite offrir aux entreprises qui désirent devenir de meilleurs citoyens corporatifs.

À titre d'entrepreneur social, il est également partenaire du plan de développement durable de la collectivité montréalaise.

Dans ses temps libres, il exprime sa créativité par l’artisanat et la musique. Il fabrique des lampes à partir de matériaux récupérés et joue de la basse dans un groupe de musique.

Projets écosociaux dans les médias ›